All posts filed under: Humeur

fond noir

Comment ne pas avoir peur ?

Essayer de reprendre le cour des choses après ces drames, ça semble très difficile. Je suis chez moi, mon mec est parti au taf, moi j’essaye de bosser comme je peux. La réalité m’a un peu sauté au yeux ce matin, je ne sais pas trop pourquoi je n’ai réalisé que maintenant. Du coup, j’avais un peu envie d’en parler.  Il aura fallu que deux jours passent pour réaliser vraiment ce qui vient d’arriver. J’ai de la chance, je n’ai perdu personne. Cette phrase résonne dans ma tête mais je n’arrive pas à lui donner un sens. Comment intégrer qu’un vendredi soir à Paris, tu peux mourir ou voir tes potes mourir parce que t’es sorti boire un verre ? Ca n’a pas de sens… Samedi soir, c’était encore flou. Je suis sorti rejoindre des amis. Chez eux, pas dans un bar du 11e comme c’était prévu à l’origine. Parce que quand même, fallait être prudent. Le weekend est passé comme une énorme gueule de bois. On ingurgite les infos et les événements sans vraiment …

natoo on n'est pas couché

Natoo dans On n’est pas couché, ou le procès de Youtube par la télé

Pause. 3 minutes de vidéo et je suis obligé d’appuyer sur pause. Tellement je suis énervée, tellement c’est insoutenable. Je ne suis pas entrain de regarder une vidéo sur un abattoir ou, je sais pas, sur le harcèlement de rue. Je suis juste entrain de regarder l’interview de Natoo dans On n’est pas couché. Et tant de bêtise me donne envie de jeter mon ordi par la fenêtre. Je n’ai plus de télé depuis 3 ans, donc je ne m’intéresse plus trop à ce qui s’y passe globalement. Et je ne m’en porte pas plus mal, bien au contraire. Mais comme tout le monde, je regarde en replay les contenus que les gens partagent sur les réseaux sociaux. Ils font le tri pour moi quoi. Depuis quelque temps, le monde très fermé de la petite lucarne semble « s’intéresser » à ce qui se passe du côté d’internet. De Youtube très précisément. Fort à parier qu’ils n’ont jamais cliqué sur une vidéo de leur vie. Mais d’un coup ces millions d’abonnés dont ils ignoraient jusque-là l’existence se …

pretty little liars S06E10

Mais qui est A dans Pretty Little Liars ? Ma folle théorie !

Je sais pas vous, mais moi ce summer finale de Pretty Little Liars m’a laissé un goût amer. Surtout qu’après avoir lu toutes les théories les plus folles sur internet, les indices cachés, etc, je m’attendais vraiment à un dénouement de OUF, avec explications totalement inattendues mais logiques et cohérentes. Je me demande si on ne nous a pas un peu pris pour des pigeons sur ce coup-là. Et puis depuis le départ, je voulais vraiment que A soit l’un des personnages principaux. J’aurais vraiment trouvé ça magique. Alors du coup pour rigoler, j’ai décidé de vous proposer ma propre version de l’histoire de A, en essayant d’éviter les incohérences. Alors je vous préviens, c’est totalement tiré par les cheveux. Ne vous laissez pas impressionner par le premier paragraphe, je vous jure qu’après c’est hyper cohérent. Je me suis vraiment marrée en l’écrivant, mais je trouve ça bien plus cool que cette version pourrie qu’on nous a servie. J’espère que ça vous plaira ! Allez, bonne lecture ! Qui est Charles DiLaurentis ? Charles n’était pas …

pretty little liars s06e10

Pourquoi j’ai détesté la révélation de A dans Pretty Little Liars

BULLSHIT PRETTY LITTLE LIARS. Voilà ma réaction quand A a enfin enlevé son putain de masque. 5 saisons et demi. 130 épisodes. Des milliers d’indices disséminés partout. Le casting entier qui te dit « it’s going to blow your mind ». Et… (SPOILER ALERT) CeCe. CECE PUTAIN ! ARE YOU FUCKING KIDDING ME ? (Si vous voulez juste parler du summer finale, sautez les deux premières sections pour lire directement « Un summer finale simpliste ») Pour lire ma folle théorie sur qui est A, rendez-vous ici ! Pourquoi j’aimais Pretty Little Liars J’ai commencé à regarder Pretty Little Liars sur le tard, quand la 4e saison était en cours de diffusion. Je savais très bien à quoi m’attendre : une série d’ado, totalement irréaliste (qui a une garde robe pareille à 16 ans ? Sérieusement, qui ?). Mais bon, c’était une bonne petite série détente. Et puis ça titillait ma fibre Mickey Détective. Rien de bien méchant, chacun a droit à son petit péché mignon de futilités. Et puis au fil des épisodes, oubliant parfois les éléments d’intrigue …

TVLab France 4

Fail au TVLab France 4 : encore une raison de ne pas regarder la télé

Hier soir, c’était la finale du TVLab de France 4. Au vu des audiences catastrophiques de l’émission (45 000 téléspectateurs, 0,2% de parts de marché, pire audience historique de la chaîne), vous n’en avez sans doute pas entendu parler. Et vu le dénouement ubuesque de ce concours, il y a de grandes chances que vous continuiez à n’avoir aucune idée de ce que c’est. Et c’est bien dommage, parce que dans l’idée, c’est un chouette projet. Novateur, dépoussiérant, prometteur, etc. Bref, ce dont la télé a bien besoin aujourd’hui. Sauf que comme bien souvent avec la télé, y’a l’idée vendue, et y’a la réalité qui se cache derrière. Lancé en 2013, le TVLab France 4 est un concours de création d’émissions de télé participatif qui se déroule sur plusieurs mois. Avec à la clé, la programmation de l’émission gagnante sur la grille de France 4 à la rentrée prochaine. En gros : on présente une idée d’émission à un jury il y a une première sélection par ce jury et 20 candidats sont retenus les projets sont …

téléphone volé

Mon téléphone volé par Casper

Non c’est pas possible. Non non non il doit être au fond de mon sac. Cherche, cherche encore. Portefeuille, clopes, briquet, foulard, clés. Putain pas de portable. Foulard, clopes, clé, portefeuilles, briquet. Pas de portable. Dans mes poches ? Pas de portable. Regard droite, gauche, au sol. Rien. Se rendre à l’évidence dans 3, 2, 1… On m’a piqué mon téléphone. Seule sur le trottoir à minuit moins le quart, j’ai soudain l’impression d’être à poil. Mon premier réflexe : vouloir appeler mon mec pour lui raconter. *soupir* Le premier d’une longue série. Je rentre chez moi remplie de colère et de honte, rejouant encore et encore l’instant fatidique dans ma tête : je sors du métro, je mets mes écouteurs (méthode infaillible pour ignorer tous les cons qui t’interpellent), je lance la radio, je mets mon téléphone dans mon sac, je cale mon sac fermement sous mon bras. Zut mes cheveux sont pris dans la bride, je lâche ma prise sur mon sac 2 secondes et demi et… et plus de son dans mes …

usine_a_lunettes_couv

L’usine à Lunettes, ou la quête d’une taupe pour y voir clair à pas cher

« Cherche acheter lunettes pas cher ». C’est la quête du graal pour bon nombre d’entre nous. À tous les myopes, les culs de bouteilles, les taupes de service, j’ai trouvé LA solution : commander sur internet. Je n’étais pas hyper sûre de moi au départ, mais mes yeux, mon porte-feuilles et moi, on a été convaincu en une seule commande… (et une deuxième vient juste d’arriver !) « Si vous trouvez moins cher ailleurs, le patron enlève son slip ». Le message est clair dès la page d’accueil du site : chez L’Usine à Lunettes, on est fun, légèrement hipster sur les bords, et pas cher. Vraiment vraiment pas cher. 6,99€ pour une monture et des verres correcteurs, la promesse est de taille pour un objet complexe et habituellement très cher. J’ai donc testé pour vous ce service d’un nouveau genre… (comme une grande, personne ne m’a payée pour ça 😉 ) Me, myself and my eyes Je suis myope comme une taupe. Sans mes lunettes ou mes lentilles, je n’y vois pas à 3 mètres. Je porte des …

Hanson.jpg

Vendredi soir, j’avais 13 ans.

Vendredi dernier, j’avais 13 ans. J’étais une ado comme les autres, qui comme les autres ne se sentait pas comme les autres. Mes parents ne comprenaient rien vendredi soir, et globalement, la vie, c’était nul.  Vendredi soir j’écrivais ma grande philosophie au marqueur sur mon sac à dos rouge. Vendredi soir, la prof de math était une conne, Julien, le beau gosse de la classe n’avait toujours pas remarqué que j’existais et cette pétasse de Malory m’avait encore foutu la honte en cours de gym. Mais tout ça, vendredi soir, ça n’avait pas d’importance. Parce que vendredi dernier j’avais 13 ans et il y avait Zac, Taylor et Isaac. Juste devant moi ils étaient. Vendredi soir j’avais 13  ans et j’ai vu les Hanson en concert. Et la gamine de 13 ans en moi a chouiné pendant 2 heures. Parce que les Hanson, avant c’était ça : Maintenant c’est ça : Et ça, moi, j’aime. MMM BREF. Dans la foule, il y avait beaucoup de gens comme moi. C’est à dire des nanas entre 25 …